• Plus de 20 000 articles en ligne
  • Paiement sécurisé
  • Satisfait ou remboursé

Informations sur les bijoux

Les matières précieuses

Les diamants, les perles, les métaux précieux et les pierres précieuses : voici tout ce que vous devez savoir sur les caractéristiques des différents matériaux qui rendent nos bijoux si attirants.

Diamants

Diamants

Tout ce qu'il faut savoir sur les diamants

Le diamant tient son nom du grec "adamas", qui signifie "indomptable". Il n'existe pas de matière plus dure : il est pour ainsi dire incassable. Sa puissance abrasive est 140 plus puissante que celle du corindon. Cependant, la dureté du diamant varie selon ses facettes. C'est la raison pour laquelle il est possible de tailler un diamant avec un autre diamant (ou avec de la poudre de diamant qui, statistiquement, peut contenir diverses duretés de diamants).

Comment évalue-t-on la qualité d'un diamant?

Seuls 20% de tous les diamants conviennent pour la fabrication de bijoux. La majeure partie est utilisée dans l'industrie. En effet, ceux-ci sont indispensables pour les couronnes de perçage, les fraiseuses, les outils de travail du verre, les meules, ainsi que dans le domaine de la science pour les techniques de mesure et les tests de dureté. L'évaluation de la qualité des diamants de bijouterie nécessite de nombreuses connaissances techniques et beaucoup d'expérience. Sont pris en compte la couleur (color), la pureté (clarity), la taille (cut) et le poids (carat). Ce sont ces quatre "c" qui déterminent la valeur d'un diamant.

La couleur

Il existe des diamants de toutes les couleurs. La plupart d'entre eux sont dans les tons de jaune - on détermine leur couleur en les comparant aux diamants incolores. Certains diamants, plus rares, ont des couleurs plus prononcées (vert, rouge, bleu, pourpre, marron, jaune) et atteignent des prix d'amateurs très élevés.

La pureté

En Allemagne, on juge la pureté d'un diamant uniquement d'après sa perfection intérieure. Aux Etats-Unis et en Scandinavie, sa qualité extérieure compte également. La pureté d'un diamant peut être altérée par la présence de minéraux, de fissures et de phénomènes dus à sa croissance. Ces altérations se nomment communément "inclusions"- on les appelait jadis également "crapauds". Les diamants purs sont les diamants taillés qui ne laissent apparaître aucune impureté à un grossissement de 10 fois. Les défauts qui pourraient apparaître à de plus forts grossissements ne sont pas pris en compte lors de la graduation. Depuis 1971, en Allemagne, la couleur de graduation de référence porte le code RAL 560 A 5 E.

La taille

On juge la forme générale d'un diamant par rapport au type et à la forme de la taille, à ses proportions, à sa symétrie ainsi qu'à d'autres caractéristiques d'apparence extérieure. Le type de taille standard en France est le "brillant" - en Europe du Nord, c'est le "brillant standard scandinave".

Métaux précieux

Métaux précieux

Tout ce qu'il faut savoir sur les métaux précieux

Les bijoux précieux sont fabriqués à partir de divers matériaux, les plus importants étant les métaux précieux. Un métal précieux est un métal qui, même à de très hautes températures, ne se lie pas à l'oxygène, ce qui signifie qu'il ne s'oxyde pas, ne rouille pas et ne se ternit pas. Ces caractéristiques sont propres, par exemple, à l'or, au platine et à l'argent, mais également aux dérivés du platine, moins représentés en bijouterie, comme le rhodium et le palladium.

L'or

L'or est le métal précieux le plus malléable. Il peut être réduit à une feuille d'une épaisseur de 0,0001 mm et l'on peut étirer un gramme d'or fin jusqu'à ce qu'il forme un fil d'une longueur de 2 km ! Cette extrême malléabilité fait de l'or un matériau trop souple pour être travaillé à l'état pur. C'est la raison pour laquelle on crée un alliage, c'est à dire un mélange avec des métaux plus durs, avant de pouvoir l'utiliser. Le poinçon visible sur un bijou permet de savoir quelle proportion d'or il contient (toujours par 1000 unités). Les alliages généralement utilisés pour la fabrication des bijoux sont les suivants : 750/000, 585/000 et 333/000. 585/000 signifie, par exemple, que l'or est composé de 585 unités d'or fin pour 415 unités de métal d'alliage, comme l'argent ou le laiton.

L'argent

Tout comme l'or, l'argent est également un matériau très souple et étirable. Il doit également subir un alliage avant de pouvoir être travaillé (le plus souvent avec du cuivre). Les alliages de l'argent sont les suivants : 800/000, 835/000, 925/000 (l'argent sterling, comme la monnaie anglaise). L'argent fin est tellement souple qu'on peut le graver au couteau. Parmi tous les métaux précieux, l'argent est le plus conducteur d'électricité et de chaleur. Il a également des propriétés antibactériennes. C'est pourquoi on l'utilise souvent pour la fabrication des couverts. Durant la première guerre mondiale, certains soldats rapportèrent qu'ils parvenaient à rendre l'eau potable grâce à des pièces de monnaie en argent. L'argent se ternit car il réagit au soufre contenu dans l'air. Grâce à des chiffons spécialement conçus pour l'argent, il est possible de faire disparaître cet aspect noirâtre. De plus, les couverts sont souvent présentés dans un coffret tapissé d'un tissu spécial qui empêche les couverts en argent de se ternir lorsque le coffret est fermé.

Le platine

Le platine est le métal le plus lourd, le plus rare, le plus pur et le plus dur. Pourtant, ses qualités sont longtemps restées méconnues. Le point de fusion incroyablement élevé du platine (1773 degrés Celsius) n'est maîtrisé par les bijoutiers que depuis moins de 200 ans. Le platine se démarque surtout par son exceptionnelle résistance. Grâce à sa grande densité et à sa solidité, il ne se raye pratiquement pas, tout en étant très étirable : avec 1 gramme de platine, l'on peut former un fil de 2000 m de long ! Le platine conduit très peu la chaleur, c'est la raison pour laquelle il ne se déforme pas, même lors de grandes variations de températures. Les bijoux en platine, par exemple, peuvent se porter dans un sauna sans qu'ils ne chauffent. Le platine résiste aux produits chimiques et même les solutions et acides agressifs ne peuvent pas altérer le métal. Une exception : l'eau régale à partir de 70°C. Le platine n'est travaillé en bijouterie que dans sa forme la plus pure (PT 950). Un alliage de platine ne nécessite pas plus de 5% de métal d'alliage (en général du cuivre et surtout pour les alliances, du cobalt mais aussi du palladium). Sa pureté fait du platine un métal exceptionnellement bien toléré par la peau. Il n'y a aucun risque d'allergie. Sa grande résistance en fait le métal idéal pour le sertissage des pierres précieuses (les griffes des bagues ne se relâchent pas). La brillance mate du platine permet également de mettre en valeur toute la brillance des pierres précieuses.

Perles

Perles

Tout ce qu’il faut savoir sur les perles

Acheter des perles de culture est avant tout une question de confiance. Ces conseils devraient vous être utiles pour un achat réussi, tout particulièrement s’il s’agit de votre tout premier collier de perles ou bijou en perles. Il y a cinq points auxquels vous devrez être particulièrement attentif :

La taille

Elle varie aujourd’hui entre 3 et 10 mm pour les perles de culture Akoya et devra être adaptée à la longueur que vous avez choisie. Le prix augmente en fonction du diamètre, à condition que les autres critères de qualité soient constants.

La couleur

Elle devrait être adaptée au type de peau de la personne qui les porte. La plupart du temps, les clientes demandent des colliers de perles blanches ou blanc-rose ; c’est la forte demande qui détermine le prix. Justement, si vous voulez porter votre collier durant de longues années ou si votre teint de peau n’est pas extrêmement clair, nous vous recommandons de choisir des perles de culture champagne ; une perle au ton crème, voire avec une touche de vert sera également du plus bel effet et constituera un excellent achat.

Le lustre

C'est un critère de première importance lorsque vous achetez des perles. Un beau lustre est encore plus important que la forme, la couleur et la taille. En effet, celui-ci dépend essentiellement de la solidité des couches de nacre et de la qualité de la surface. Plus le lustre est brillant, plus le collier fera sensation à votre cou!

La forme

La forme parfaitement ronde que l'on exigeait jadis des perles de culture a beaucoup perdu de son importance, car les perles aux formes originales, qu'elles proviennent des mers du Sud, d'Akoya ou d'eau douce, répondent de plus en plus aux besoins d'individualité de la mode. Le lustre et l'épaisseur de la nacre sont aujourd'hui des critères de choix essentiels.

La surface

L'avis d'un expert est indispensable pour déterminer la qualité de la surface d'une perle. Les petites irrégularités ne déprécieront la valeur d'une perle que de manière insignifiante, car celles-ci sont caractéristiques de ce produit d'origine naturelle. Vous devrez par contre prendre en considération l'épaisseur de la nacre, sur laquelle vous ne devrez faire aucun compromis. En effet, le noyau, que vous découvrirez bientôt, n'a pas de lustre.

Conseils d'entretien

Accordez à vos perles l'attention qu'elles méritent, afin que ce véritable trésor de la nature vous comble toute votre vie durant!

  • La surface naturelle de la perle est très sensible aux produits cosmétiques de toutes sortes, qu'il s'agisse de sprays, de parfums ou de crèmes. Evitez, dans la mesure du possible, de mettre vos perles à leur contact.
  • La peau pouvant également agresser la nacre, nous vous conseillons de nettoyer votre collier de perles à chaque fois que vous l'avez porté en le frottant avec un tissu en laine et de conserver vos perles impérativement dans une pochette souple, à l'écart de vos autres bijoux.
  • Votre collier de perles n'appréciera pas l'exposition directe au soleil (bain de soleil), pas plus que les bains ou la baignade, car le fil risque également de se fragiliser.
  • Nous vous conseillons de faire vérifier votre collier de perles une fois par an par votre bijoutier qui l'enfilera sur un nouveau fil si nécessaire. Les perles de qualité nécessitent d'être montées sur un fil ne comportant aucune imperfection. Si vous respectez nos conseils, vous profiterez longtemps de votre bijou de la mer!

Pierres précieuses

Pierres précieuses

Tout ce qu'il faut savoir sur les pierres précieuses

Souvent, les pierres précieuses sont chauffées ou traitées avec des substances incolores avant ou après leur taille, afin d'améliorer leur apparence du point de vue de leur pureté.

Le saphir

Le terme "saphir", du mot "bleu" en grec, était autrefois utilisé pour désigner différentes pierres. Dans l'antiquité, et en partie jusqu'au Moyen-âge, on nommait "saphir" la pierre que l'on appelle aujourd'hui lapis-lazuli. En 1800, on découvrit que le saphir et le rubis étaient des dérivés précieux du corindon. Dans un premier temps, seule la variété bleue fut nommée saphir ; les corindons d'autres couleurs (sauf le rouge) eurent chacun un nom spécifique, parfois trompeur, comme par exemple "topaze oriental" pour le corindon jaune ou "péridot oriental" pour la variété verte. Aujourd'hui, toutes les variétés précieuses de corindons, sauf le rouge, se nomment saphir. Les variétés rouges se nomment rubis. Les différentes couleurs des saphirs sont maintenant caractérisées par des termes spécifiques, comme par exemple le saphir vert ou le saphir jaune. Le mot "saphir" seul désigne exclusivement le corindon bleu. Le saphir incolore se nomme également "leucosaphir" (du grec "blanc") et le saphir orange, "Padparadscha" (du cingalais "fleur de lotus").

L'agate

L'agate tiendrait son nom d'un fleuve sicilien, l'Achate, où elle fut probablement découverte dans l'antiquité. Il s'agirait de l'actuel fleuve Dirillo, au sud du pays. L'agate est une calcédoine striée, parfois entrecoupée d'un peu d'opale. Les différentes bandes peuvent avoir un coloris semblable ou des coloris différents. Les agates issues des gisements allemands aujourd'hui épuisés étaient de couleurs tendres comme le rose, le rouge et le brun, séparées par des stries intermédiaires gris brillant. Les agates d'Amérique du sud sont la plupart du temps grises, sans motifs particulier, c'est pourquoi on les teinte. La transparence peut varier d'opaque à presque entièrement translucide. La plupart des agates ont de fines couches translucides.

L'opale

L'opale est une pierre précieuse qui se transforme à chaque angle de vue en un véritable arc-en-ciel irisé. Dans les années 60, on expliquait encore ce phénomène par la réfraction de fines lamelles. Mais c'est le microscope électronique qui révèlera son véritable secret, à un agrandissement de 20 000 fois : de minuscules perles d'un minéral appelé cristobalite (d'un diamètre de dizaines de millièmes de millimètre) incluses dans la roche produisent des effets de réflexion et d'interférences. L'opale n'est pas une masse amorphe au sens strict du terme, car elle contient toujours un peu d'eau dont la proportion varie entre très peu et 30%. Avec le temps, la pierre peut perdre son eau, se fissurer et perdre de son aspect opale. Il est possible de faire disparaître temporairement les fissures en l'imprégnant d'huile ou d'eau. Pour ralentir le vieillissement de l'opale, il est conseillé de la conserver dans du coton humide, ce qui augmente également ses effets colorés.

Le rubis

Le mot rubis provient du latin "rubens" qui signifie "rouge". Il est l'une des pierres précieuses les plus importantes de la famille des corindons. La substance à l'origine de sa couleur est le chrome (rouge) et parfois également le fer (brunâtre). La couleur varie en général en fonction du gisement où a été trouvée la pierre, mais son origine ne peut pas être déterminée d'après sa couleur. Le coloris le plus recherché est un rouge pur avec une pointe bleutée, ou "sang de pigeon". Le rubis peut être opaque ou transparent, voire translucide. La répartition de la couleur est souvent irrégulière, en stries ou en taches. Souvent, on brûle les rubis de mauvaise qualité, ce qui a pour effet d'améliorer leur couleur. A l'état brut, le rubis semble terne et taché. Une fois taillé, il brille presque comme un diamant ! Il est d'ailleurs le minéral le plus dur après le diamant (1/140 de sa dureté). Il est important, lors de la taille, de prendre en considération que la dureté varie sensiblement selon le sens.

Le lapis-lazuli

Le lapis-lazuli (du latin et de l'arabe "pierre bleue") est composé de plusieurs minéraux (augite, calcite, diopside, mica, haüyne, hornblende, pyrite), dont certains en très petites quantités, ce qui pousse certains spécialistes à ne pas considérer ce mélange comme un minéral, mais plutôt comme une roche (la lazurite est alors considérée comme son composant principal et non comme le synonyme de lapis-lazuli). Le lapis-lazuli est sensible à la forte pression, aux températures élevées, aux bains chauds, aux acides et au savon. Sa brillance varie de vitreuse à graisseuse. La couleur des plus belles pierres est répartie uniformément, mais la plupart du temps en stries ou en taches. La valeur des pierres provenant du Chili ou de Russie est dépréciée en raison de la présence importante de calcite blanchâtre. Une pyrite finement répartie est un signe d'authenticité très apprécié. Par contre, lorsque la pyrite est présente en trop grande quantité, elle lui confère un coloris verdâtre peu engageant.


waiting...
Tous les prix indiqués incluent la TVA au taux en vigueur. La participation forfaitaire aux frais d'expédition et de confection du colis s'élève à 5,95 € par commande. Les prix affichés de nos appareils électriques et électroniques comportent la contribution environnementale.