14. juin 2018 | Temps de lecture: 4 minutes

Quel légume est rose, riche en vitamines et porte le nom latin « Rheum barbarum » ? Il s’agit bien évidemment de la rhubarbe. Vous avez bien lu, la rhubarbe est un légume car la partie consommée est celle de ses tiges bien que ses préparations culinaires (compotes, tartes) s’apparentent à celles d’un fruit. En effet, la récolte de ces tiges acidulées débute en avril, période à laquelle ce délicieux légume sera présent sur tous les étals de marché. Dans cet article, nous allons vous expliquer pourquoi vous devriez cueillir la rhubarbe uniquement jusqu’au 24 juin et vous donner des conseils pour bien la choisir et la cuisiner.

Une acidité agréable en bouche : quels nutriments trouve-t-on dans la rhubarbe ?

La rhubarbe a une saveur bien particulière. Selon les variétés, elle peut avoir un goût acide, amer ou de framboise. En revanche, sa couleur ne joue aucun rôle sur la quantité des nutriments présents. La rhubarbe est riche en vitamine C, en fibres et en minéraux comme le magnésium, le fer ou le phosphore. Avec ses 15 Kcal pour 100g, elle est plutôt pauvre en calories. De plus, elle est également riche en potassium et favorise donc la digestion. Un vrai remède miracle, n’est-ce pas ?

Comment choisir sa rhubarbe et la préparer ?

La rhubarbe, un légume estival

Toute personne à la recherche de ce délicieux légume rose s’est posée cette question : comment reconnaître une rhubarbe fraîche ? C’est très simple : faites bien attention à ce que les tiges soient fermes et brillantes et que les extrémités ne soient pas sèches. Cependant, la rhubarbe doit être préparée sans trop attendre car cette dernière a tendance à dessécher rapidement. Comme pour les asperges, vous pouvez enrouler la rhubarbe dans un torchon humide avant de la ranger pour quelques jours dans le frigo. Pour sa préparation, seuls les pétioles seront utilisés et non les feuilles. Lavez abondamment les tiges et coupez les extrémités. Après avoir pelé la rhubarbe, coupez-la en petits morceaux.

De plus, ce légume peut être décliné de différentes façons : cuit, préparé en pâtisserie ou servi comme boisson rafraîchissante. Vous pouvez également congeler les morceaux afin de pouvoir réaliser d’autres petites douceurs à la rhubarbe même hors saison. La fin de la saison de la rhubarbe a lieu d’ailleurs, selon les anciennes traditions, le jour de la Saint Jean. La raison : ce délicieux légume contient de l’acide oxalique qui peut se révéler toxique et néfaste sur l’organisme s’il est consommé en grande quantité. C’est la raison pour laquelle la rhubarbe doit être mangée cuite et non crue. En effet, cette teneur en acide oxalique a tendance à augmenter durant la saison de récolte qui se termine le 24 juin.

Cultiver de la rhubarbe dans son jardin : les points importants

Bonnes nouvelles pour les jardiniers en herbe : la rhubarbe est très facile à faire pousser dans son jardin. La plante nécessite un endroit partiellement ensoleillé, un sol fertile et doit être régulièrement arrosée sans pour autant provoquer une nappe d’eau stagnante. Et, si vous souhaitez planter de la rhubarbe au printemps, il vous sera possible de récolter les premières tiges croquantes l’année suivante. Voilà un vrai défi pour 2019 ! 😉

Boisson rafraîchissante à la rhubarbe et à la fraise

Boisson rafraîchissante à la rhubarbe

Maintenant que ce légume riche en vitamines n’a plus aucun secret pour vous, nous aimerions vous montrer les nombreuses recettes peu coûteuses à base de rhubarbe que vous pouvez réaliser. Par ces fortes températures, que pensez-vous d’une délicieuse boisson rafraîchissante à la rhubarbe et à la fraise ?

Ingrédients :

1kg de rhubarbes
150g de sucre
500ml d’eau
2 citrons verts
1 bol de fraises
feuilles de menthe

Préparation :

Commencez par la préparation du sirop de rhubarbe ! Lavez et épluchez les rhubarbes. Coupez ensuite des morceaux de 4 cm de long. Versez les morceaux dans une casserole remplie d’eau et faite cuire à feux doux pendant 20 à 30 minutes. Pendant la cuisson de la rhubarbe, pressez l’un des citrons verts et récupérez le jus dans un bol. Une fois les rhubarbes cuites, filtrez leur jus à l’aide d’une passoire ou d’un torchon propre. La deuxième variante est certes plus fastidieuse et longue mais elle vous permet d’obtenir un jus plus pur. Ajoutez le jus de rhubarbe, le jus de citron et le sucre dans une casserole et laissez cuire à nouveau. Le jus encore chaud peut ensuite être versé dans un pot de confiture vide afin de prolonger sa conservation.

Mélangez ensuite du sirop de rhubarbe avec de l’eau minérale pétillante. Pour une boisson réussie, celle-ci doit contenir 60% d’eau pétillante et 40% de jus. Rajoutez quelques glaçons, des fraises coupées, quelques feuilles de menthe et une paille. Votre boisson est prête ! Conseil : si vous remplacez une partie de l’eau gazeuse par du Prosecco*, vous obtiendrez un délicieux cocktail pétillant qui aura sans aucun doute un grand succès auprès de vos invités.

La parole est à vous ! Quelle est votre recette préférée à base de rhubarbe ? Faites-nous le savoir en commentaire. Nous avons hâte de vous lire !

*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. À consommez avec modération.

nos recommandations

Donnez-nous votre avis
Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *