Le maillot de bain : histoire, tendances et conseils.

Il est apparu il y a moins de soixante-dix ans, et a créé, à l'époque, un véritable raz-de-marée de scandales, dévoilant plus qu’il ne cachait les plus grandes actrices du cinéma. L’histoire du bikini n’est pas tant l’histoire d’un vêtement que celle de l’évolution de la morale moderne, mais désormais emblématique et adoptée de tous, cette pièce est un grand classique des plages au sable chaud. Quel maillot de bain mettra votre silhouette en valeur ? Quelle forme de maillot de bain conviendra le mieux à votre morphologie ? Retrouvez nos conseils et astuces morpho afin de trouver la pièce faite pour vous et passer un été sans complexe.

Quid de l'avant bikini ?

Pour contextualiser l'histoire du bikini, il convient d'évoquer celle du bain de mer qui lui est associée. Ce n'est qu'au milieu du XVIIIe siècle qu'émerge cette mode particulière. À l'époque, l'élément aquatique terrifie quelque peu et les bains ont, dans les premiers temps, des fonctions thérapeutiques plutôt que de loisirs. Il faut attendre le XIXe siècle pour que la baignade se mue en une activité un brin plus divertissante. C'est le siècle de l'industrialisation, celui du chemin de fer qui facilite les déplacements et encourage les séjours au bord de l'eau. Pour autant, l'on reste prudent sur la plage. Surtout, il est hors de question de se dénuder en public. Et puis, l'on ne songe pas encore à bronzer. L'aristocratie ne prouve-t-elle pas par son teint de lait qu'elle ne travaille pas aux champs ? Inutile donc de souligner que les maillots n'existent pas et que l'on opte, lorsqu'il s'agit d'aller faire trempette, pour des vêtements qui ne dévoilent aucune partie du corps.

Les débuts d'une mutation

Les choses ne tardent pourtant pas à s'accélérer. Dans la seconde moitié du XIXe siècle, les femmes ne sont guère plus dévêtues, mais elles profitent d'étranges machines de bain, sortes de cabines sur roues, tirées par des chevaux. Dans cet espace, elles se changent avant d'être amenées dans l'eau. Elles y descendent à l'aide d'un marchepied, en toute discrétion. Début d'émancipation. Celle-ci se poursuit au début du XXe siècle, dans ces années 1920 qui voient l'émancipation des femmes. Entre droit de vote et coupes à la garçonne, elles gagnent en liberté et, progressivement, exposent épaules, jambes et décolletés aux regards.

Louis Réart, esprit révolutionnaire

L'on associe aujourd'hui le nom de Louis Réart au bikini tel que nous le portons toujours. Pour autant, il existe dans l'Antiquité romaine des vêtements très proches d'un maillot de bain deux pièces: des représentations, sur la mosaïque notamment, en attestent.

C'est en 1946 que Réart crée notre fameux bikini. Ingénieur automobile, il s'occupe du commerce maternel : Les Folies Bergères. D'où lui sont donc venus l'idée d'un tel maillot et son nom ? Louis Réart confiera qu'il a observé, sur la plage, des femmes qui, désireuses de bronzer, retroussaient avec difficulté leurs vêtements pour mieux s'exposer aux rayons du soleil. Quant au nom des pièces de tissus qu'il vient de créer - un soutien-gorge composé de deux triangles et une culotte - il l'emprunte à un atoll de l'océan Pacifique sur lequel l'on effectue des essais nucléaires. Explosif, c'est ainsi que Réart envisage son maillot. Et l'ingénieur ne s'est pas trompé !

Un succès fulgurant

Dès la première présentation au public, le bikini intrigue et séduit. Les années 1950 et l'arrivée du lycra lui ouvrent la voie vers le succès. En 1956, Brigitte Bardot apparaît en bikini dans le film de Vadim, « Et dieu créa la femme ». Puis c'est au tour d'Ursula Andress en 1962 dans « James Bond contre Dr No ». Louis Réart multiplie de son côté les campagnes de promotion, à la ville comme à la campagne qu'il sillonne avec un « yacht » pour vanter son produit. L'engin, bien que motorisé, tient du bateau dans son allure et Réart a eu l'idée d'un équipage constitué de jeunes filles vêtues de bikinis. Voici qui s'avère efficace. Le public est aux anges.

Popularisé, adopté, le bikini s'affirme au gré des ans, il se transforme également, gagne des couleurs dans les années 1970-1980, s'adjoint de nouvelles matières, s'enrichit d'accessoires divers, se réduit en taille, devient triangle ou bandeau au début des années 2000. À flâner l'été sur les plages, l'on ne peut faire que ce constat : nous avons définitivement adopté le bikini. Accessoire de mode autant que facilitateur de hâle, il symbolise aussi, pour la femme, une forme d'émancipation.
Désormais, le maillot de bain se décline selon une multitude de modèles, de couleurs, de matières et de formes, et le choix de la pièce peut s’avérer être une tâche ardue mais indispensable. Fine, taille peu marquée, pulpeuse, silhouette en poire, épaules carrées… Suivez nos conseils et astuces morpho pour trouver le maillot qui mettra en valeur vos atouts sur la plage tout en gommant les petits défauts.
 

Mais que porter selon sa silhouette ?

Le choix d'un maillot peut s'avérer être un vrai calvaire : on risque d'avoir des bourrelets sur les hanches ou de ne pas avoir de confort au niveau de l'entrejambe. L'importance de choisir son maillot repose sur la sensation d'aise sans complexe sur la plage. Voilà pourquoi nous vous proposons quelques conseils afin de mieux vous aider dans votre choix.
La silhouette en sablier (ou en 8)
Vous êtes plutôt musclée, bien proportionnée et ferme ? Vous faites alors partie de la morphologie en forme de sablier ou en 8, une silhouette considérée comme parfaite, quelque soit votre taille. Bandeau ou triangle, shorty ou culotte, bikini, trikini ou monokini, vous pouvez vous permettre de porter n’importe quel maillot de bain, à condition de respecter une allure féminine et sexy.

La silhouette en rectangle (ou en H)

À une silhouette en rectangle correspond des épaules et des hanches proportionnelles c'est-à-dire de la même largeur et avec une taille presque fine. Si c'est votre cas les maillots à deux pièces et les bikinis vous correspondront parfaitement. Pour mieux mettre en valeur votre silhouette, nous vous conseillons même les maillots de bain à volants ou encore des shorts à taille basse, cela fera ressortir votre côté féminin.

La silhouette en triangle (ou en poire)

Si vos épaules sont étroites, vos hanches larges et que vos fesses sont rondes, vous avez donc une morphologie en triangle que l'on appelle aussi morphologie pyramide. Une solution pour vous serait d'opter pour un maillot de bain une pièce avec un col en V pour féminiser votre silhouette. En fait, cela permet à la fois de mettre en valeur votre principal atout : vos épaules et de cacher vos petits défauts : les hanches et le ventre.
La silhouette Apple (ou en O)

Il n'est pas difficile de définir une forme ronde : épaules et hanches larges, ventre avec des rondeurs et poitrine généreuse. Le maillot de bain idéal pour vous reste le maillot de bain une pièce. Optez plus pour un maillot doté de froufrous. Cela permet de cacher les rondeurs de vos fesses. Cependant, cela ne vous empêche pas de choisir des maillots de bain à motif. Cela mettra en valeur votre féminité.

La silhouette en pyramide inversée (ou en V)

On dit que vous avez une silhouette en triangle inversé ou en pyramide inversée ou en V lorsque vos épaules sont plus larges que vos hanches. Dans ce cas, choisissez des maillots de bain deux pièces ou des bikinis. De préférence ceux ayant des fonds à motif et avec des armatures de bonnet souple avec des côtés structurés. En fait le but c'est de mettre en valeur vos hanches plutôt que vos épaules.

Sources des images
© istock.com/Lisa-Blue
© istock.com/Stills
© istock.com/CAP53
© istock.com/ArtMarie
© istock.com/mcpix
© istock.com/DOUGBERRY
© Dougal Waters/Digital Vision/Thinkstock